Aller au contenu principal

Votre
retraite

16/02/2019

Vos cotisations pour la retraite font l’objet d'appels de cotisations spécifiques de la part de l'Urssaf Limousin et de l’Ircec.
Deux organismes sont en charge du calcul et du versement de vos retraites « de base » et « complémentaire » : l'Assurance retraite (Cnav en Île-de-France, Carsat en région, CGSS dans les territoires ultramarins) et l’Ircec.

 

Retraite de base : mode d'emploi


Cotiser pour sa retraite

Retraite de base

 

A compter des revenus perçus en 2019, la  cotisation "d'assurance vieillesse plafonnée", est précomptée et les auteurs cotisent proportionnellement à leur revenus d'auteur pour la validation de trimestres (à partir de 150 Smic horaire d'assiette sociale pour valider un trimestre).

Pour les revenus des années précédentes, seules les personnes ayant fait la démarche de s’affilier à l’Agessa cotisaient en vue de leur pension de retraite.

Cette cotisation, appelée « cotisation de vieillesse plafonnée », faisait l’objet d’un appel de cotisations.

Pour ces auteurs, chaque année de « cotisations de vieillesse plafonnée » versées à l’Agessa permettait de valider 4 trimestres.

Bon à savoir : les assujettis de l'Agessa qui n'auraient pas été appelés de la cotisation d'assurance vieillesse plafonnée, peuvent demander la régularisation de ces cotisations et ainsi s'ouvrir des droits supplémentaires à la retraite. Consultez notre fiche pratique sur la Régularisation des cotisations d'assurance vieillesse arriérées.  

 


Retraite complémentaire (Ircec)

Une assiette sociale égale ou supérieure à 900 Smic horaire entraîne votre affiliation au régime de retraite complémentaire obligatoire géré par l’Ircec (Institution de retraite complémentaire de l’enseignement et de la création).

Cas particuliers :

  • Si vous avez plus de 65 ans ou percevez déjà une pension de retraite complémentaire de l’Ircec, vous n’êtes plus redevable de cette cotisation de retraite complémentaire.
  • Vous pouvez cotiser volontairement à l’Ircec, sous certaines conditions.

 

Prendre sa retraite

Retraite de base

Aucune retraite n'est accordée automatiquement. Vous devez en faire la demande 6 mois avant votre date de départ à la retraite auprès de l'Assurance retraite.

Votre demande peut se faire :

  • en ligne via votre espace personnel sur www.lassuranceretraite.fr
  • par courrier en complétant le formulaire téléchargeable sur lassuranceretraite.fr

Il vous appartient de déterminer votre date de départ.

Sur le site de l'Assurance retraite, www.lassuranceretraite.fr, vous trouverez toutes l'information sur vos droits et démarches ainsi que de nombreux services en ligne pour préparer votre départ à la retraite (relevé de carrière, simulateur d'âge de départ et de montant...).


Retraite complémentaire (Ircec)

La pension de retraite complémentaire versée par l’Ircec s’additionne à la pension de retraite de base.

L’Ircec conseille à ses assurés d’établir leur demande de retraite au moins 6 mois avant la date d’effet de leur pension, afin de bien prendre en compte tous les paramètres de l’assurance vieillesse en termes de liquidation des droits.