Aller au contenu principal
imprimer
Partagez l'article
Maternité/paternité

Allongement du congé paternité

Allongement du congé paternité

Instauré en 2002, le congé paternité, actuellement de 14 jours, est passé depuis le 1er juillet 2021 à 28 jours dont 7 jours obligatoires.
Par cet allongement de la durée, l’objectif est d’accompagner au mieux les premiers jours de l’enfant et de favoriser un équilibre familial.

Pourquoi ce congé est-il allongé et devient-il obligatoire?

Même si une majorité de pères y a recourt (environ 70%), les spécialistes s’accordent sur le fait que le temps de congé paternité était trop faible.

L’allongement de la durée de ce congé, à partir du 1er juillet 2021, poursuit plusieurs objectifs :

  • permettre au père d’être davantage présent dès les premiers jours de l’enfant et ainsi créer un lien d’attachement sécurisant encore plus fort avec le nourrisson ;
  • offrir la possibilité  au nouveau père de prendre confiance en lui, en ses compétences de parent, en passant du temps avec son enfant ;
  • contribuer à un rééquilibrage des tâches parentales, familiales et domestiques entre les parents. Les spécialistes estiment qu’un père qui s’implique tôt dans la vie de son enfant, grâce notamment au congé paternité, a tendance à devenir plus actif dans l’éducation.

Comment en bénéficier?

En tant qu’artiste-auteur, vous pouvez bénéficier, sous conditions de ressources (assiette sociale minimum de 900 smic horaire), d’indemnités en cas d’arrêt de travail pour paternité.
Vous devez pour cela, justifier de 10 mois d’affiliation, à la date du début du congé et être à jour du règlement de vos cotisations sociales.

Le congé paternité doit être pris dans les 4 mois qui suivent la naissance, mais il peut prendre fin au-delà (article D 1225-8 du Code du travail). Il peut être pris immédiatement après le congé de naissance de 3 jours (prévu à l’article L 3142-4 du Code du travail) ou indépendamment.
A compter du 1er juillet 2021, 4 jours consécutifs de congés paternité doivent être pris obligatoirement et adossés au congé de naissance de 3 jours.

A l’arrivée de votre enfant, vous devez demander une indemnisation du congé de paternité à votre caisse d’assurance maladie (Cpam) en fournissant une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant ou une copie du livret de famille mis à jour.
Si vous n’êtes pas le père de l’enfant, vous devez également joindre soit, un extrait d’acte de mariage, soit une copie du pacs, soit un certificat de vie commune ou de concubinage de moins d’un an ou une attestation sur l’honneur de vie maritale cosignée par la mère de l’enfant.

 

> En savoir plus sur Ameli.fr.

Les derniers
articles

D’autoentrepreneur à artiste-auteur, quelles sont les démarches ?
20/09/2021

D’autoentrepreneur à artiste-auteur, quelles sont les démarches ?

Vous cotisez actuellement sous le régime de l’autoentreprise alors que vous exercez une activité artistique qui pourrait relever du régime social...
4 outils en ligne pour préparer votre départ à la retraite
09/06/2021

4 outils en ligne pour préparer votre départ à la retraite

Combien de trimestres avez-vous acquis ? À quel âge pouvez-vous partir à la retraite ? Quel sera son montant ? L’Assurance retraite – l’organ...
Simulateur de cotisations sociales
09/06/2021

Simulateur de cotisations sociales

Connaissez-vous le simulateur de cotisations sociales proposés par la Sécurité sociale des artistes auteurs ? Zoom sur les fonctionnalités de cet ...