Aller au contenu principal

Votre
retraite

16/02/2019

Vos cotisations pour la retraite font l’objet d'appels de cotisations spécifiques de la part de l'Agessa (ou de l'Urssaf) et de l’Ircec.
Deux organismes sont en charge du calcul et du versement de vos pensions « de base » et « complémentaire » : la Carsat de votre région et l’Ircec.

 


Cotiser pour sa retraite

Retraite de base

A compter des revenus perçus en 2019, la  cotisation de "vieillesse plafonnée", est précomptée et les auteurs cotisent proportionnellement à leur revenus d'auteur pour la validation de trimestres (à partir de 1 505 € d'assiette sociale 2019 pour valider un trimestre).

Pour les revenus des années précédentes, seules les personnes ayant fait la démarche de s’affilier à l’Agessa cotisaient en vue de leur pension de retraite.

Cette cotisation, appelée « cotisation de vieillesse plafonnée », faisait l’objet d’un appel de cotisations.

Pour ces auteurs, chaque année de « cotisations de vieillesse plafonnée » versées à l’Agessa permettait de valider 4 trimestres.


Retraite complémentaire (Ircec)
Une assiette sociale égale ou supérieure à 900 Smic horaire (8 892 € en 2018) entraîne votre affiliation au régime de retraite complémentaire obligatoire géré par l’Ircec (Institution de retraite complémentaire de l’enseignement et de la création).

Chaque année l’Agessa, la Maison des Artistes ou l'Urssaf communiquent à l’Ircec la liste des nouveaux auteurs à affilier.
Vous recevez ensuite deux appels de cotisations par an de la part de l’Ircec.

Cas particuliers :

  • Si vous avez plus de 65 ans ou percevez déjà une pension de retraite complémentaire de l’Ircec, vous n’êtes plus redevable de cette cotisation de retraite complémentaire.
  • Vous pouvez cotiser volontairement à l’Ircec, sous certaines conditions.

 

Prendre sa retraite

Retraite de base
Aucune retraite n'est accordée automatiquement. Vous devez en faire la demande.

La Caisse nationale d’assurance vieillesse recommande de déposer ou d'envoyer votre demande 4 à 6 mois avant la date choisie comme point de départ de votre retraite.

Cette demande unique ne concerne que le régime de base, elle ne concerne ni les "régimes complémentaires", ni les "régimes spéciaux".

Sur le site de www.lassuranceretraite.fr, vous trouverez des informations détaillées sur les modalités générales de liquidation de la pension de retraite. Vous pourrez également accéder en ligne à votre relevé de carrière personnel quel que soit votre âge


Retraite complémentaire (Ircec)
La pension de retraite complémentaire versée par l’Ircec s’additionne à la pension de retraite de base.

L’Ircec conseille à ses assurés d’établir leur demande de retraite au moins 6 mois avant la date d’effet de leur pension, afin de bien prendre en compte tous les paramètres de l’assurance vieillesse en termes de liquidation des droits.

La date de liquidation de cette pension complémentaire est fixée à compter de l'âge du taux plein (entre 65 et 67 ans, en fonction de votre année de naissance) ou de la date de liquidation de votre pension au régime général. 

imprimer
Partagez l'article
online Démarches
en ligne
contact Renseignements
et contact
Nous appeler

Du lundi au vendredi de 14h à 17h
01 53 35 83 63