Aller au contenu principal
imprimer
Partagez l'article
Retraite

Améliorer le montant de sa retraite de base, c’est possible !

Améliorer le montant de sa retraite de base, c’est possible !

Votre future retraite, elle se constitue tout au long de votre carrière ! Retrouvez les différents dispositifs pour améliorer le montant de votre retraite avant et après votre départ.

Avant son départ à la retraite

Plusieurs dispositifs permettant de compléter sa carrière existent :

Rachat de trimestres

Les rachats de trimestres, aussi appelés « versements pour la retraite (VPLR) » vous permettent de valider des trimestres pour vos année d’études supérieures ou des périodes incomplètes. Le cout du rachat va dépendre de plusieurs critères :

  • de votre âge et de vos revenus des trois dernières années. 
  • de l’option que vous choisissez.

Vous pouvez également racheter des trimestres pour les périodes de stage en entreprise accomplis à compter du 15 mars 2015. Le rachat doit être demandé dans les deux ans suivant le stage. 

 

Surcotisation

Si vos revenus artistiques sont inférieurs à 600 smic horaires (6 342 € en 2022), vous avez la possibilité de surcotiser : c’est-à-dire que vous choisissez de payer tout de même des cotisations pour valider l’ensemble de vos droits à la retraite (4 trimestres maximum par an). Dans ce cas, vos cotisations vieillesse seront calculées sur la base de 900 Smic horaire dans l’année.
Vous validerez ainsi 4 trimestres de retraite pour l’année. 
 

Régularisation des cotisations d’assurance vieillesse arriérées (assujetti à l’Agessa)

Vous étiez assujetti à l’Agessa et vos cotisations d’assurance vieillesse plafonnée n’ont pas été appelées, vous pouvez, sous certaines conditions, demander la régularisation de ces cotisations (perçues à partir du 1er janvier 1976) et ainsi améliorer le montant de votre future retraite.

 

Prolongation d’activité

Vous pouvez repousser votre date de départ à la retraite. En fonction de votre situation personnelle, prolonger votre activité vous permet de :

  • réunir les conditions pour bénéficier du taux maximum. Le taux de calcul de votre retraite dépend de votre âge, de votre situation et de votre durée d'assurance, c’est-à-dire du nombre de trimestres que vous avez acquis. Il varie entre 37,5 et 50 %. ; 
  • atteindre l’âge du taux maximum automatique (67 ans si vous êtes né en 1955 ou après) ;
  • surcotiser une fois l’âge de départ légal et le nombre de trimestres nécessaires atteints. 

 

La retraite progressive en cas d’activité salariée principale

La retraite progressive permet de percevoir une partie de sa retraite tout en exerçant une ou plusieurs activités à temps partiel. Vous réduisez ainsi votre activité tout en continuant à cotiser pour votre retraite définitive. Ce dispositif concerne les salariés avec une activité artistique accessoire générant de faible revenus. La retraite progressive sera calculée et attribuée en fonction de l’activité salarié et l’activité artistique sera ignorée. 
 

Une fois retraité

Régularisation des cotisations d’assurance vieillesse arriérées

Vous étiez assujetti à l’Agessa et vos cotisations d’assurance vieillesse plafonnée n’ont pas été appelées, vous pouvez, sous certaines conditions, demander la régularisation de ces cotisations (perçues à partir du 1er janvier 1976) et ainsi revaloriser le montant de votre retraite. 
 

 

Cumul d’une activité artistique et de votre retraite

Contrairement aux autres professions, vous n’avez pas besoin de cesser votre activité artistique pour demander votre retraite d’artiste-auteur. Vous pouvez également cumuler intégralement le montant de votre retraite et de votre activité artistique. C’est-à-dire que vous pouvez continuer à exercer votre activité artistique à temps plein. Vous continuerez cependant à payer des cotisations et contributions sociales qui ne vous ouvriront pas de droit supplémentaire pour votre retraite.  

Cumul d’une activité non artistique et de votre retraite

Sous certaines conditions, vous pouvez cumuler votre retraite avec un revenu d’activité non artistique. Il y a deux cas de figure : 

  • le cumul intégral de votre retraite et d’un revenu d’activité ;
  • le cumul plafonné qui permet de reprendre une activité dans une certaine limite. 

 

 

Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)

Si vous percevez une retraite mais que vous ne bénéficiez pas d'un revenu suffisant, vous pouvez, sous certaines conditions, obtenir l’allocation de solidarité aux personnes âgées.

Bon à savoir 
Si le montant de votre retraite est faible, n’hésitez pas à vous renseigner également sur :
> la Complémentaire santé solidaire qui fonctionne comme une mutuelle pour payer vos dépenses de santé. 
> les aides pour bien-vieillir qui vous permettent d’améliorer votre quotidien (aides à domicile, adaptation de votre logement…)
 

Les derniers
articles

Remboursement des frais de santé des artistes-auteurs
28/04/2022

Remboursement des frais de santé des artistes-auteurs

En tant qu’artiste-auteur, votre couverture sociale vous permet une prise en charge de vos frais de santé. Mais que couvre-t-elle ? Et à quelle ha...
Zoom sur le relevé de carrière tous régimes
08/04/2022

Zoom sur le relevé de carrière tous régimes

Véritable récapitulatif de votre carrière professionnelle, le relevé de carrière est un document indispensable pour préparer sa retraite ! Que c...
Les dépistages de cancers pour sauver des vies
03/03/2022

Les dépistages de cancers pour sauver des vies

Le dépistage est un moyen efficace de lutter contre le cancer. En effet, plus un cancer est détecté tôt, moins les traitements sont lourds et plus...