Aller au contenu principal

Trimestres cotisés, assimilés ou validés, comment s’y retrouver ?

Trimestres cotisés ou trimestres assimilés

Pour partir à la retraite et toucher une retraite à taux plein (taux maximum) vous devez réunir un certains nombres de trimestres. Mais tous les trimestres ne vous donnent pas les mêmes droits. Pour y voir plus clair, faisons le point sur leur définition et leur importance pour votre future retraite d’artiste-auteur.

Sommaire

Trimestres cotisés Trimestres assimilés Trimestres validés

Trimestres cotisés

Il s’agit de trimestres ayant donné lieu à un versement ou prélèvement de cotisations sociales sur vos revenus d’activité (assiette sociale).

La validation de vos trimestres cotisés dépend des sommes sur lesquelles vous avez cotisé et non de votre durée de travail. Pour cotiser un trimestre de retraite, vous devez avoir perçu dans l’année un revenu (assiette sociale) équivalent à 150 fois le montant du Smic horaire brut. Ce montant évolue donc chaque année en fonction de la revalorisation du Smic. Il n’est pas possible de valider plus de 4 trimestres par an.

Ces trimestres sont reportés sur votre relevé de carrière du régime général et un montant d’activité est associé. Ils comptent pour votre durée d’assurance.

Trimestres assimilés

Il s’agit de trimestres n’ayant pas donné lieu à cotisations sociales. Ils correspondent à des trimestres attribués pour pallier certaines périodes d’interruption involontaire d’activité professionnelle tels que le service militaire, la maladie, le chômage, la maternité ou encore l’invalidité. 

Ces trimestres sont reportés sur votre relevé de carrière du régime général mais aucun montant de revenu d’activité n’est associé. Ils comptent pour votre durée d’assurance mais ne sont pas pris en compte par certains dispositifs de départ anticipé (carrière longue, handicap…) encore pour le minimum contributif. 

Trimestres validés

Il s’agit de l’addition des trimestres cotisés et des trimestres assimilés. Ils constituent votre durée d’assurance.

Afin de bénéficier d’une retraite à taux plein (taux maximum) en prenant votre retraite à l’âge légal, vous devrez avoir validé entre 163 et 172 trimestres suivant votre année de naissance.

Année de naissance

Durée d’assurance pour une retraite à taux plein

1951 (du 01/07 au 31/12)

163 trimestres validés

1952

164 trimestres validés

1953

165 trimestres validés

1954

165 trimestres validés

1955 à 1957

166 trimestres validés

1958 à 1960

167 trimestres validés

1961 à 1963

168 trimestres validés

1964 à 1966

169 trimestres validés

1967 à 1969

170 trimestres validés

1970 à 1972

171 trimestres validés

A partir de 1973

172 trimestres validés

 

> Pour en savoir plus, consultez notre rubrique "Retraite"